Livres

Passion brûlante

L’écrivaine française Marie Nimier signe Le Palais des orties, une parenthèse enchantée entre deux femmes en France rurale.
Passion brûlante
Roman

Les orties, ça brûle la peau. Comme les humains, il faut savoir les prendre. C’est un métier. Ce métier, c’est celui de Nora, Simon et leurs enfants, en France rurale. Alors vient Frederica… C’est là que commence Le Palais des orties, signé Marie Nimier. Frederica, c’est la «woofeuse», une personne qui s’engage comme ­ouvrière agricole via un site internet. Jeune femme libre et nomade, elle a de solides idées pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion