Livres

Exquise caresse de la vie

ROMAN L’écrivain anglais William Boyd restitue la personnalité d’une photographe fictive, Amory Clay,­­ ayant traversé les tempêtes du XXe siècle. Un portrait attachant.
Photo. A l’image de ce cliché DR
Roman

Avec Julian Barnes, William Boyd est l’autre grand francophile de la littérature anglaise. Né au Ghana en 1952, il a fait ses humanités à Glasgow, Nice et Oxford, partageant aujourd’hui son existence entre Londres et la Dordogne. Comme David Lodge, il aime raconter des histoires et les emballer dans un rythme soutenu, parfois haletant. C’est le cas une nouvelle fois avec son dernier roman, Les vies multiples d’Amory Clay. Après

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion