Genève

Le Covid n’a pas essoufflé la manif

Environ 5000 fonctionnaires ont défilé jeudi contre les coupes salariales voulues par le gouvernement. Le mouvement de grève sera poursuivi.
Le Covid n’a pas essoufflé la manif 1
Cette action intervient deux semaines après un débrayage et une manifestation qui avait rassemblé environ 6000 personnes. CEDRIC VINCENSINI
Fonction publique

La crise sanitaire aurait-elle raison de la mobilisation des fonctionnaires? La question était sur toutes les lèvres jeudi après-midi à la place Neuve. La foule clairsemée une demi-heure avant le départ du cortège laissait présager une faible affluence mais c’est au final environ 5000 fonctionnaires qui ont défilé contre les coupes salariales souhaitées par le Conseil d’Etat. Ils répondaient à l’appel du Cartel intersyndical, deux semaines après un premier débrayage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion