Genève

Craintes pour l’emploi à l’aéroport

Des députés demandent au gouvernement genevois d’intervenir pour empêcher des licenciements. Mais tant la direction de l’institution que les syndicats sont pessimistes face à la crise.
Craintes pour l’emploi à l’aéroport
Alors que l’activité de l’aéroport était remontée à 35% cet été, elle est retombée depuis à 15%. KEYSTONE
Covid-19

La casse en termes de pertes d’emploi et de conditions de travail à l’aéroport de Genève n’en finit plus d’inquiéter. Des élus des Verts et d’Ensemble à gauche ont déposé au Grand Conseil une motion demandant au gouvernement d’intervenir pour empêcher des licenciements et «mettre fin au dumping salarial». Du côté des syndicats, on se montre particulièrement pessimiste face aux conséquences de la poursuite de la crise et la direction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion