Genève

Désaccords parfaits

Cœur battant de la culture ou paquebot démesuré? La Cité de la musique entre dans une phase cruciale. Dans un contexte de désenchevêtrement des tâches entre canton et communes genevoises, mais aussi de finances publiques mises à mal.
Désaccords parfaits
La Cité de la musique devrait voir le jour en 2025 au lieu-dit «les Feuillantines», qui jouxte la place des Nations. IMAGES DE SYNTHESE (FCMG)
Cité de la musique

La Cité de la musique joue une manche décisive la semaine prochaine. Le Conseil municipal de la Ville de Genève devrait étudier, mardi ou mercredi, un projet de plan localisé de quartier (PLQ) qui, s’il est adopté, permettra à un nouvel édifice phare dédié à la musique classique et à l’art lyrique de sortir de terre à l’horizon 2025. Devisé à 300 millions de francs, le chantier est essentiellement financé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion