Musique

Unis pour défendre la création musicale

Une Fédération genevoise des musiques de création, nouvellement fondée, milite pour un rééquilibrage des budgets. Classique et opéra se taillent la part du lion, alors que les indépendants galèrent.
Unis pour défendre la création musicale
De g. à dr: Cyril Bondi, Viva Sanchez, Raphaël Ortis, Béatrice Graf, Manu Hagmann et Leïla Kramis, membres du comité. JPDS
Genève

Ce n’est pas un syndicat, plutôt un groupement d’intérêt. Son objectif: que les musiciens actifs dans la création, à Genève, parlent d’une seule voix et formulent leurs revendications. Car des enjeux politiques et financiers importants se profilent, tels que la mise en œuvre de l’initiative cantonale sur la culture (acceptée par plus de 80% des Genevois en mai dernier) et l’élaboration du message culture de Thierry Apothéloz, magistrat de tutelle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion