Genève

Soutien à la suppression de places de parking

Les Genevois ont accepté à plus de 58%  de faciliter la suppression des places de parc en surface pour développer des infrastructures permettant d’améliorer la sécurité ou la fluidité du trafic.
Soutien à la suppression de places de parking
L'assouplissement des règles en vue de la suppression de 4000 places de stationnement a est largement soutenu. Destinée à créer des voies de bus et pistes cyclables, la mesure est acceptée dimanche par 58,55% de «oui». KEYSTONE
Mobilité

Les Genevois ont accepté de faciliter la suppression de places de parc en surface lorsqu’il s’agit de développer des infrastructures permettant d’améliorer la sécurité ou la fluidité du trafic. Un changement demandé par le Conseil d’Etat et soutenu par un large front politique, allant d’Ensemble à gauche au Parti libéral-radical, qui a recueilli 58,55% des voix dimanche. «Je salue cette belle majorité pour un assouplissement bienvenu d’une règle rigide qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion