International

Maduro associé à des crimes contre l’humanité présumés

Trois experts indépendants mandatés par l’ONU mettent en cause le gouvernement vénézuélien et les forces de sécurité pour des violations des droits humains «extrêmes» et très organisées.
Maduro associé à des crimes contre l'humanité présumés
Parmi les violations, la Mission a mené des investigations sur 16 opérations des forces de sécurité qui ont abouti à 53 exécutions extrajudiciaires. KEYSTONE / IMAGE D'ILLUSTRATION
Venezuela

Le gouvernement vénézuélien, les forces de sécurité et des groupes oeuvrant avec eux ont perpétré des actes qui équivalent à des crimes contre l’humanité. La Mission internationale d’établissement des faits a mis en cause mercredi à Genève le président Nicolas Maduro. Les violations dans le cadre de la crise politique sont «extrêmes» et ont été très organisées, estiment dans leur premier rapport les trois experts indépendants mandatés par l’ONU. Ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion