Solidarité

Funeste «guerre contre le terrorisme»

Des chercheurs étasuniens estiment que la riposte aux attentats du 11 septembre 2001 a provoqué 37 millions de déplacés et quelque 800’000 morts. Une catastrophe inégalée depuis la Seconde Guerre mondiale.
Funeste «guerre contre le terrorisme»
Le mémorial de l'attaque terroriste du 11 septembre. Keystone
11 septembre

La riposte étasunienne aux attaques du 11 septembre 2001 aurait entraîné l’exil d’au moins 37 millions de personnes. C’est le bilan spectaculaire d’une étude1 «Creating Refugees: Displacement Caused by the United States’ Post-9/11 Wars», disponible ici: https://watson.brown.edu/costsofwar/files/cow/imce/papers/2020/Displacement_Vine%20et%20al_Costs%20of%20War%202020%2009%2008.pdf d’un groupe interdisciplinaire de l’Université Brown (Providence, Rhode Island), publiée le 8 septembre, à la veille du dix-neuvième anniversaire des attentats sur New York et Washington. S’appuyant sur les données «internationales» les plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion