International

L’échec annoncé de 20 ans de guerre

Les attentats du 11 septembre 2001 ont entraîné les Etats-Unis dans une spirale interventionniste.
L’échec annoncé de 20 ans de guerre
La chute du régime Saddam Hussein, le 9 avril 2003, marque l'apogée des 20 ans d'interventionnisme américain. KEYSTONE
11 septembre

«Il ne s’agit pas que de l’Afghanistan. Il s’agit de mettre fin à une époque d’interventions militaires majeures destinées à recréer d’autres pays.» En une petite phrase, le président Joe Biden a mis fin, le 30 août dernier à 20 ans d’intervention américaine en Afghanistan. Un aveu d’échec mettant un terme à un grand projet: apporter la sta­bilité et la démocratie à une vaste région allant du Moyen-Orient à l’Afghanistan.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion