Musique

Les acteurs de la nuit à bout de souffle

Alors que la fermeture des dancings est prolongée à Genève, un appel signé par un large éventail de lieux culturels et festifs dénonce le manque d’écoute et de soutien financier concret du canton.
Les acteurs de la nuit à bout de souffle
Le Conseil d’Etat genevois a décidé mercredi de prolonger jusqu’au 16 novembre la fermeture des discothèques et lieux aménagés pour la danse. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Genève

L’appel a inondé les réseaux sociaux. Intitulé «A Bout de Souffle» (ABS, comme le frein), il a été lancé mardi, signé par une trentaine d’acteurs des nuits genevoises. Des lieux aussi bien alternatifs et culturels que festifs et lucratifs: on y trouve pêle-mêle l’Usine, Weetamix, le Village du Soir, l’Audio, la Gravière, la Cave 12, le Chat Noir, le Terreau, le Wunderbar ou encore Chez Jean-Luc. Une foule de collectifs, de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion