Musique

Sous les synthés, la plage

Sa pop electro, chantée en ­français, joue des contrastes en se drapant de textures chatoyantes. Rencontre avec la Genevoise avant un non-concert à La Bâtie et une séance de rattrapage à Nyon.
Sous les synthés, la plage
Autour du synthé fétiche Oberheim gravitent des cousins miniatures et autres générateurs d’effets. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Electro-pop

Elle compte parmi les victimes des dernières mesures sanitaires genevoises, au même titre que la majorité de la programmation musicale de La Bâtie, édition 2020. La Colère reste zen. La Genevoise aurait dû dévoiler son concept scénique ce samedi à l’Abri, en même temps qu’un autre projet aux reflets electro-pop, Bleu Roi. «J’ai appris l’annulation la semaine dernière, il a fallu encaisser, d’autant qu’on y travaillait depuis trois mois…» La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion