International

Glencore, Dell et Apple répondent aux critiques

Enquête

«Pouvez-vous garantir que pas un seul gramme de cobalt présent dans vos produits ne provient du travail forcé des enfants?» Le Courrier a posé la question à toutes les entreprises visées par la plainte collective que défend Terrence Collingsworth. De même qu’à la société Glencore, mentionnée à réitérées reprises et basée en Suisse. Sur les six firmes, deux sont restées muettes: le producteur de voitures électriques Tesla et Alphabet, conglomérat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion