Vaud

La viticulture espère se relever

Sur fond de Covid-19, les vignerons vaudois se préparent à une vendange précoce.
La viticulture espère se relever 1
Le président de la FVV, François Montet, nourrit quelques craintes pour l’avenir. Charly Rappo-archives
Vins

La vendange devrait commencer bien en avance, entre le 15 et 20 septembre, estime François Montet. «Dans certaines caves, il y aura la place pour tout rentrer. Dans d’autres, ce ne sera pas le cas», s’inquiète le président de la Fédération vaudoise des vignerons (FVV). Il résume ainsi la situation difficile de la viticulture. La crise de surproduction dénoncée fin 2019 s’est encore aggravée. «Le Covid-19 a fait de sacrés dégâts.»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion