Livres

Corinne Desarzens. Le festin de Babel

Lunatique dévoreuse de langues, l’écrivaine ­vaudoise livre un curieux et généreux butin de mots picorés autour du monde. Tentative de portrait.
Corinne Desarzens. Le festin de Babel
Corinne Desarzens la papillonnante, saisie sur le vif en cet escalier beau comme du Giono. ALAIN WICHT
Littérature 

«Maintenant je me tais et je réponds à vos questions.» Puis ça repart aussitôt en digressions papillonnantes, en sinueuses parenthèses (où surgissent Amédée VI de Savoie qui laisse tomber son sécateur, une grêle lacérant les feuilles des bananiers, la mère mormone de la copine chinoise de sa fille qui vit à Londres… parenthèses qui évidemment ne se referment jamais. Corinne Desarzens converse comme on ruisselle. C’est une cascade qui estourbit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion