Arts plastiques

L’art prend l’air

Avec douceur ou fracas, des œuvres d’art contemporain et de design s’épanouissent tout l’été dans plusieurs parcs genevois. Quant à la photo, elle prend ses aises au Mont-Soleil. Visites.
L’art prend l’air
Monolithe à la Stonehenge entièrement fait de miroirs, "Enigma" (2020) des Zurichois Trix & Robert Haussmann joue au caméléon dans le parc des Eaux-Vives. JULIEN GREMAUD
Espace public

Il manque encore quelques œuvres, à l’image d’Unwriting de l’artiste croate Dora Budor, qui s’inspirera des camouflages champêtres ­réalisés sur les tournages de films; ou de Grassroots, mystérieuse section de tuyauterie ajoutée au système d’irrigation du parc des Eaux-Vives – une proposition de l’artiste conceptuel étasunien John Knight. Mais en grande majorité, les œuvres de la biennale «Sculpture Garden» sont désormais en place, confortablement disposées sur les gazons verts pétants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion