Vaud

Virage pour la protection de l’enfance

L’ex-directrice d’Amnesty International, Manon Schick, prend la tête de la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse.
Virage pour la protection de l’enfance
Des enfants revendiquent leurs droits avec des panneaux, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant 2019 et du 30ème anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant. KEYSTONE
Protection de l'enfance

L’Etat de Vaud engage Manon Schick pour remettre sur pieds la protection de l’enfance. L’ancienne directrice d’Amnesty International, 45 ans, sera dès le 1er septembre à la tête de la nouvelle Direction générale de l’enfance et de la jeunesse. Elle aura pour mission de continuer la refonte du Service de protection de la jeunesse (SPJ), dont les importants dysfonctionnement avaient été révélés il y a deux ans (lire ci-dessous). L’experte

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion