Solidarité

UBS facilite-t-elle la répression?

UBS finance la firme chinoise Hikvision, qui joue un rôle central dans la surveillance dont les Ouïghours font l’objet. La Société pour les peuples menacés dénonce et dépose une plainte auprès de l’OCDE.
UBS facilite-t-elle la répression?
Selon la Société pour les peuples menacés (SPM), «entre 2017 et 2018, Hikvision a installé des systèmes de surveillance de masse pour un montant de près de 300 millions de dollars». KEYSTONE
Chine

Dans la région de Xinjiang, le gouvernement chinois a créé l’un des systèmes de surveillance les plus sophistiqués du monde pour contrôler la minorité musulmane ouïghoure. Caméras à reconnaissance faciale à chaque coin de rue, dispositifs extrayant à distance les données des téléphones portables, logiciels espions enregistrant la navigation sur internet, la technologie y permet une surveillance d’un nouveau type. Des dispositifs similaires sont aussi utilisés dans des camps d’internement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion