Cinéma

Requiem pour un cabrón

Inspirés par Gainsbourg et Buenos Aires, les New-Yorkais Rania Attieh et Daniel García s’illustrent dans la comédie noire avec Iniciales S.G.
Requiem pour un cabrón
Jane (Julianne Nicholson) et Sergio (Diego Peretti). TRIGON-FILM
Cinéma argentin

Sergio Garcés (Diego Peretti) ne doute de rien. A la cinquantaine bien tassée, cet ancien acteur porno reconverti en figurant espère encore percer dans le cinéma, et drague toujours des minettes dans les bars de Buenos Aires. Plus jeune, celui que ses amis surnomment «le Français» avait enregistré un album de reprises espagnoles des chansons de Serge Gainsbourg – dont il partage les initiales, le look de dandy décadent et la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion