International

Le roi Léopold II est pris pour cible

La polémique sur le passé du Plat Pays rebondit, après l’assassinat de George Floyd aux Etats-Unis.
Le roi Léopold II est pris pour cible
A Bruxelles, les mains de Léopold II ont été peintes en rouge et diverses inscriptions ont été taguées sur le monument. KEYSTONE
Belgique

Monuments du roi Léopold II vandalisés ou déboulonnés: l’onde de choc de l’assassinat de George Floyd, aux Etats-Unis, a atteint la Belgique, de nouveau confrontée aux vieux démons de sa brutale colonisation du Congo, qui fêtera le 30 juin le 60e anniversaire de son accession à l’indépendance. Léopold II, le 2e roi des Belges, qui occupa le trône de 1865 à 1909, n’a plus très fière allure sur la grande

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion