Suisse

«Pas de retour à la norme mâle»

Un an après la Grève du 14 juin 2019, les revendications féministes occuperont à nouveau les rues.
L'année 2019 en photos 13
Le 14 juin, déterminées, des centaines de milliers de femmes levaient le poing en Suisse pour défendre leurs droits. La grève a fait parler d’elle bien au-delà de nos frontières. Et pour cause: une moitié de l’humanité reste moins égale que l’autre et les revendications nationales sont toujours plus connectées entre elles. Le front de la sororité s’étend, une sororité qui se veut intersectionnelle. En Suisse, les prochaines actions sont déjà prévues. KEYSTONE
Grève féministe

La crise du Covid-19 a renforcé l’urgence des revendications féministes. Malgré les restrictions sanitaires encore en vigueur, les grévistes du 14 juin promettent qu’elles ne «lâcheront rien». Et pour marquer l’anniversaire d’une mobilisation violette historique, une multitude d’événements sont organisés dimanche en Suisse romande. Le mot d’ordre: imposer une sortie de crise féministe. «La crise du coronavirus a renforcé les inégalités qui nous ont menées à faire grève il y

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion