International

Médecins sur le qui-vive

Mal informé et mal préparé, le personnel de santé italien s’est senti fort démuni face à l’épidémie. D’où une méfiance énorme face à un déconfinement qui va trop vite et la crainte d’une deuxième vague.
Médecins sur le qui-vive 1
La semaine dernière à Rome, des manifestants issus des professions médicales ont dénoncé la fragilité du système national de santé. EPA/ANGELO CARCONI
Italie

L’Italie peut enfin respirer. A la fin mai, un peu moins de 500 patients étaient hospitalisés aux soins intensifs, alors qu’ils étaient 4068 le 3 avril dernier, au moment du pic de l’épidémie de Covid-19 qui a déjà fait 33 475 morts.Epuisés par une surcharge de travail, les médecins sont quasiment au bord de la rupture. Ils n’en restent pas moins sur le qui-vive, au moment où le pays rouvre ses frontières

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion