Vaud

Rennaz: les syndicats réclament des têtes

La tension monte encore d’un cran pour l’Hôpital Riviera-Chablais, dont la direction est contestée.
Rennaz: les syndicats réclament des têtes
La tension pour l’hôpital Riviera-Chablais franchit un degré supplémentaire. KEYSTONE
Soins

En pleine tourmente financière, alors que la droite vaudoise dépose une demande de Commission d’enquête parlementaire (CEP), la tension pour l’hôpital Riviera-Chablais franchit encore un degré supplémentaire. Les quatre syndicats actifs à Rennaz déplorent que le dialogue avec la direction «n’existe plus». Après avoir rencontré durant une heure et demie les conseillères d’Etat Rebecca Ruiz (VD) et Esther Waeber-Kalbermatten (VS), ils demandent un renouvellement «immédiat de la direction». L’hôpital rétorque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion