Vaud

A Rennaz, la confiance est rompue avec la direction

L’Hôpital valdo-valaisan Riviera-Chablais de Rennaz est en proie à de très grosses difficultés financières.
A Rennaz, la confiance est rompue avec la direction
Comme explications aux difficultés, la direction de l’HRC met en exergue le déménagement retardé de quatre mois à Rennaz et ses conséquences sur les charges et revenus ainsi que des recettes hospitalières «nettement en deçà des attentes». KEYSTONE
Hôpital Riviera-Chablais

Les critiques et la déception s’accroissent à propos de l’Hôpital Vaud-Valais de Rennaz (HRC), qui vient d’annoncer de grosses difficultés financières. Le député Philippe Vuillemin (plr), responsable côté vaudois de la Commission interparlementaire de contrôle, estime qu’il faudra à terme «changer d’équipe» de direction. A droite, certains évoquent une commission d’enquête parlementaire (CEP), ce qui est jugé prématuré à gauche. «Déçu et fâché»: le député Vuillemin, lui-même médecin, ne cache

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion