Société

Bételgeuse: l’étoile pâlissante d’Orion

Juste à côté de nous, à 500 années-lumière, une supernova est-elle en train de naître?
Bételgeuse: l’étoile pâlissante d’Orion
La nébuleuse du Crabe, dans la constellation du Taureau, à environ 6200 années-lumière, photographiée par le télescope Hubble: ce qu’il reste d’une supernova, 1000 ans après son explosion. NASA
Astronomie

Juste à côté de nous, sur notre pas de porte ­cosmique, à 500 petites années-lumière, une étoile, parmi les plus brillantes de notre ciel, s’éteint soudainement: l’immense Bételgeuse, l’épaule (gauche) d’Orion, décline. Depuis le mois de décembre, elle ne cesse de pâlir: passant de la huitième à la vingt et unième place au classement des étoiles les plus brillantes. Que se passe-t-il? Bételgeuse annonce-t-elle son explosion finale? Se transforme-t-elle en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion