Arts plastiques

Des ports francs d’art en multicouches

Au Centre d’art d’Yverdon, Gabriela Löffel investigue sur les ports francs d’art. Avec ou sans images.
Des ports francs d’art en multicouches
"Inside" prend place sur trois écrans, derrière un rideau gris plein de sous-entendus. CACY
Art

«Impossible de filmer.» Qu’elle pose la question à Shanghai ou à Genève, Gabriela Löffel se voit opposer la même fin de non-recevoir: exclu de promener sa caméra dans les ports francs d’art, qu’il s’agisse de celui en pleine construction de la mégapole chinoise; ou des entrepôts kilométriques de la Praille. Tout au plus aura-t-elle droit à une petite visite guidée de l’International Artwork Exchange Center en chantier, qui souhaite à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion