Religions

Au Brésil, la pandémie divise les chrétiens

La majorité des chrétiens défend les dénis du président face au Covid-19. Un défi pour les Eglises traditionnelles qui continuent de dénoncer les distorsions politiques et religieuses du bolsonarisme.
Au Brésil, la pandémie divise les chrétiens
Jair Bolsonaro a participeé à plusieurs manifestations organisées par ses sympathisants contre une ingérence présumée du Congrès et du pouvoir judiciaire dans son gouvernement – toujours sans masque et en touchant les gens. KEYSTONE
Brésil

Bien que le nombre de cas de Covid-19 augmente dangereusement dans le pays, frôlant désormais les 8000 décès, une grande partie des chrétiens du pays, alignés sur la position du président Jair Bolsonaro, poussent les gouverneurs des Etats à la réouverture des commerces et des services publics. Comment en est-on arrivé là?  Cet alignement idéologique est le produit d’une confluence d’intérêts. Avant même l’élection présidentielle de 2018, trois groupes importants s’étaient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion