Solidarité

La fin des mondes isolés?

Au Brésil, la politique du président Jair Bolsonaro menace les tribus autochtones vivant à l’écart des Blancs. Avec l’arrivée du coronavirus, il y a danger d’extermination, alerte Survival International.
La fin des mondes isolés?
Plus d’une centaine de tribus restent isolées au sein de la forêt amazonienne et refusent tout contact avec l’extérieur. SURVIVAL INTERNATIONAL
Covid-19

Victimes de massacres et de pandémies de large ampleur depuis l’arrivée des colons portugais au XVIe siècle, les peuples autochtones ne constituent aujourd’hui plus que 0,4% de la population brésilienne. Pour se protéger d’une agression qui n’a jamais cessé en réalité, plus d’une centaine de tribus restent isolées au sein de la forêt amazonienne et refusent tout contact avec l’extérieur. Pour elles, le Covid-19 représente ni plus ni moins qu’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion