Genève

«La frontière, comme en 1940»

Après le chaos à la frontière lundi, la situation semble se détendre. Des cas ubuesques subsistent pourtant pour des habitants de la région.
«La frontière, comme en 1940»
Les files de voitures d’environ 800 mètres n’ont rien d’exceptionnel en fin de journée dans la commune de Thônex. JPDS
Grand Genève

«Ils nous les cassent menues ces Français! Ils contrôlent toutes les bagnoles!» L’automobiliste, qu’on devine helvète malgré ses plaques françaises, peinait à cacher son impatience et son agacement mardi aux alentours de 16h à Moillesulaz. La file de voitures d’environ 800 mètres n’a pourtant rien d’exceptionnel en fin de journée dans la commune de Thônex. Si les voitures sont au pas, les arrêts sont peu fréquents. Le trafic routier a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion