Scène

Les arts vivants s’archivent

La Fondation SAPA-Archives suisses des arts de la scène est confrontée à la gestion d’un patrimoine croissant, enrichi par la crise du Covid-19. Interview de sa directrice.
1
Les archives de la danseuse et chorégraphe Noemi Lapzeson, disparue en 2018, devraient être disponibles d’ici une année. FONDATION SAPA
Patrimoine

Ephémère, le spectacle vivant a d’autant plus besoin d’être conservé pour les générations actuelles et futures. Son essor en Suisse implique un développement des activités de la Fondation SAPA (Archives suisses des arts de la scène), qui gère un volume de production plus en plus conséquent. Les fonds conservés sur les trois sites de Lausanne, Berne et Zurich aboutiront à terme à une plateforme numérique unique. Sa directrice Beate Schlichenmaier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion