Vaud

Vevey revient à la charge contre Christen et Agnant

Alors que la crise semblait apaisée, la Municipalité réclame à nouveau deux millions de francs aux deux municipaux de Vevey Libre.
Vevey revient à la charge contre Christen et Agnant
Le municipal de la ville de Vevey du parti Vevey Libre Michel Agnant (à gauche) et son collègue Jérome Christen (à droite), avec l'avocat du premier, Pierre Chiffelle (au centre). KEYSTONE/ARCHIVES
Crise à Vevey

La Municipalité de Vevey (VD) réclame à nouveau deux millions de francs aux municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen, membres de Vevey Libre. Cette créance leur avait déjà été notifiée en 2019. Le motif est inchangé: «réparation du préjudice subi» par la Ville. Alors que la crise au sein de la ville de Vevey semblait s’être apaisée, le feuilleton peut-être même terminé, cela ne semble pas être le cas avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion