Vaud

La crise veveysanne finit au tribunal

Le procureur requiert 40 jours-amende avec sursis contre les élus Michel Agnant et Jérôme Christen.
La crise veveysanne finit au tribunal
Michel Agnant et Jérôme Christen (à dr.) à leur arrivée à l’audience: la lassitude prévaut. KEYSTONE
Crise à Vevey

La crise traversée par la ville de Vevey a connu mardi un nouveau point d’orgue, devant la justice cette fois. Le procureur Stephan Johner a requis 40 jours-amende avec sursis contre les deux municipaux Jérôme Christen et Michel Agnant pour violation du secret de fonction. Leurs avocats ont plaidé l’acquittement pur et simple. Le verdict sera prononcé ce mercredi après-midi. Alors que les deux élus de Vevey Libre ont été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion