Religions

Comment le Covid influence la générosité

Les œuvres d’entraide ont été touchées très différemment par la pandémie. Certaines ont pu lancer des actions à destination des populations les plus touchées.
Comment le Covid influence la générosité
Les 80'000 roses de la campagne œcuménique de carême n’ont pas pu être vendues comme chaque année par Pain pour le prochain et Action de carême pour leurs actions dans des pays du Sud. PEXELS/CC
Entraide

A travers toute la Suisse romande, le Covid-19 a suscité un élan de générosité très fort. On a vu des chaînes de solidarité se former pour aider les aîné·e·s à faire leurs commissions. On a vu les dons affluer en masse au CHUV ou aux HUG. Parmi eux, il y avait… des centaines de roses. En effet, les 80’000 roses de la campagne œcuménique de carême n’ont pas pu être

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion