Solidarité

Fin du partenariat entre SOS Méditerranée et MSF

La pandémie liée au coronavirus aura eu raison du partenariat entre SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières (MSF) pour le sauvetage de migrants en mer. Des divergences sur la reprise des opérations ont provoqué cette séparation.
Fin du partenariat entre SOS Méditerranée et MSF
MSF et SOS Méditerranée ont sauvé près de 30’000 personnes depuis 2016. KEYSTONE
Réfugiés

Vendredi, SOS Méditerranée a affirmé à Genève que MSF l’avait informé la semaine dernière de sa volonté de ne plus poursuivre ce partenariat. Depuis 2016, les deux organisations ont sauvé plus de 30’000 personnes. MSF estime que l’impératif humanitaire doit l’emporter sur toute décision liée à la reprise des activités en mer. «Nous ne pouvons pas rester à quai avec un navire de recherche et sauvetage entièrement équipé alors que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion