Suisse

Une brise favorable à la presse?

Un rapport non publié évalue une hausse de l’aide indirecte à 60 millions de francs.
Une brise favorable à la presse?
L’idée d’un supplément de 70 millions pour la distribution des journaux circule au parlement fédéral. VINCENT MURITH-ARCHIVES
Administration fédérale

L’épidémie de coronavirus paralyse une grande partie de l’économie, et le secteur de la presse ne fait pas exception. De nombreux médias ont vu leurs recettes publicitaires, souvent synonymes de plus de 60% des revenus, fondre comme neige au soleil. Cette crise temporaire pèse lourd, d’autant que le milieu souffre déjà depuis des années en raison de la gratuité de l’information sur internet. Simonetta Sommaruga voulait lui venir en aide.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion