Musique

Chômage à deux vitesses au Grand Théâtre

L’institution lyrique genevoise a rompu ses liens contractuels avec le personnel d’accueil, qui représente une quarantaine de personnes.
Chômage à deux vitesses au Grand Théâtre
«Aucun licenciement n’a été décidé au sein du personnel fixe lié à la situation de la pandémie», affirme le Grand Théâtre. KEYSTONE
Coronavirus

La lettre concerne l’annulation des spectacles du Grand Théâtre de Genève (GTG) pour cause de coronavirus. Elle est datée du 23 mars et ne laisse planer aucun doute. Signée du directeur général, Aviel Cahn, elle est adressée au personnel d’accueil, qui assure la billetterie, le placement en salle ou encore le vestiaire de l’institution lyrique. «S’agissant d’un cas de force majeure, le GTG est délié de l’ensemble de ses engagements

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion