Genève

Grand Théâtre: «Pas d’abus, mais de l’amateurisme»

L’institution lyrique refuse, depuis trois mois, de rendre public un rapport qu’il a commandé sur les frais de représentation et de voyage qui concernent une vingtaine de personnes. Son directeur, Aviel Cahn, s’explique.
Grand Théâtre: «Pas d’abus, mais de l’amateurisme»
«Je n’hérite ni de la situation financière équilibrée promise ni du bâtiment parfaitement rénové.» KEYSTONE-ARCHIVES
Finances

Que contient le rapport sur les notes de frais au Grand Théâtre? Voilà trois mois que Le Courrier demande l’accès à ce document. Le rendez-vous pour enfin le consulter, il y a trois semaines, a été repoussé au 2 décembre, à la veille d’une séance du Conseil municipal où devraient être votés le budget de l’institution pour 2020 et une rallonge budgétaire de 3,2 millions de francs. Ces deux projets

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion