International

Régulariser pour protéger la santé

Afin de permettre aux plus vulnérables de rester à la maison ou d’être soignés, le gouvernement socialiste a accéléré les régularisations de migrants. Mais de nombreux clandestins le resteront.
Régulariser pour protéger la santé
Les autorités portugaises ont prolongé l’état d’urgence pour quinze jours jusqu’au 17 avril. Pour les immigrés, le gouvernement garantit notamment la couverture santé, un revenu en cas de chômage technique ou encore une aide pour la garde d’enfants au domicile en raison de la fermeture des établissements scolaires. KEYSTONE
Portugal

La mesure est unique en Europe et dans le monde. Le gouvernement portugais a annoncé vendredi 27 mars une régularisation temporaire des immigrés sur son sol. «Dans le cadre de l’état d’urgence la priorité doit être centrée sur la santé et la protection collective. Et c’est dans ces situations que protéger les plus fragiles, comme le sont les immigrés est encore plus important. Garantir l’accès des citoyens migrants à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion