Livres

Atiq Rahimi. Porteur de mémoire

L’écrivain franco-afghan nous entraîne au Rwanda en ouvrant une double fenêtre, littéraire et cinématographique, pour que le conte et l’image reflètent nos défis communs. Chapeau bas.
Atiq Rahimi. Porteur de mémoire
La France, il l’a découverte «après un long voyage à pied à travers les mille et une montagnes afghanes». Hélène Bamberger/P.O.L
Portrait

Cet homme jovial, né en 1962 à Kaboul, prix Goncourt 2008 pour Syngué Sabour. Pierre de patience, a une vie aux allures de conte de fée. Il était une fois, un aristocrate devenu anarchiste… Atiq Rahimi a connu l’aisance dans une famille dont le père était gouverneur de province en Afghanistan et la mère professeure dans une école des beaux-arts. Enfant, il l’accompagnait le soir à l’Hôtel Intercontinental, à quelques

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion