Suisse

Le Service du renseignement à nouveau pointé pour ses erreurs

Les méthodes du Service de renseignement de la Confédération dans la récolte et le traitement des données doivent changer. Un rapport de l’Autorité de surveillance pointe une série de dysfonctionnements.
Le Service du renseignement à nouveau pointé pour ses erreurs
La culture de l'accumulation compulsive d'informations serait en passe d'être changée. KEYSTONE
Surveillance

Conservation des données sur une trop longue durée, rapports non-exhaustifs, manque de transparence, collecte trop large d’informations… Un constat sans appel est livré par l’Autorité de surveillance indépendante des activités de renseignement (AS-Rens), dont le chef est nommé par le Conseil fédéral et qui dépend administrativement du Département de la défense. «Si le bilan 2019 dans son ensemble n’est pas mauvais à nos yeux, il y a tout de même

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion