International

Les Chinois tenus à l’œil

Des municipalités testent un système de notes pour mieux contrôler les citoyens à l’aide du numérique.
Les Chinois tenus à l’œil
En plus de l’étroite surveillance sur internet, Pékin peut aussi compter sur un très dense réseau de caméras pour garder l’œil sur ses citoyens. KEYSTONE
Surveillance

Traverser le passage piéton au feu rouge? 20 points en moins. Payer ses factures en retard? Entre 40 et 80 points retirés. Un don du sang? 50 points supplémentaires. Les autorités de Suqian luttent à coups de points contre les incivilités et autres comportements déviants, décidant qui est un bon ou un mauvais citoyen. Depuis le mois de mai dernier, cette ville côtière de 5 millions d’habitants fait partie de la quarantaine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion