Suisse

Indispensables semences

En cette période d’incertitude alimentaire, des voix s’élèvent pour rendre accessibles graines et plantons et parer à la faillite des horticulteurs.
Pétition pour autoriser la vente de plantons
Pour l'écologiste neuchâtelois, initiateur d'une pétition, jardiner en cette période de crise et de confinement aurait de plus le mérite d'occuper le temps et de détendre les esprits. KEYSTONE
Agriculture

Les directives du Conseil fédéral du 14 mars ont coupé l’herbe sous les pieds des horticulteurs et des jardiniers amateurs. Pépinières, jardineries et «garden centers» sont fermés sur ordre des autorités depuis deux semaines et demi. Dans son rapport explicatif sur les mesures de lutte contre le coronavirus, la Confédération stipule que «les fleurs, les plants et les graines pour semis destinés aux ménages privés ne sont pas des biens

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion