Suisse

Berne prend le contrôle

En décrétant l’état de situation extraordinaire, le Conseil fédéral devient seul maître à bord pour lutter contre l’épidémie. Les nouvelles mesures incluent la fermeture des cafés-restaurants et des commerces.
Berne prend le contrôle
Représenté par Viola Amherd, Karin Keller-Sutter, la présidente Simonetta Sommaruga et Alain Berset, le Conseil ­fédéral reprend la main en ce qui concerne le coronavirus. KEYSTONE
Coronavirus

«Une réaction forte s’impose à tout le pays.» C’est avec ces termes que Simonetta Sommaruga, la présidente de la Confédération, a justifié la qualification de «situation extraordinaire» que connaît la Suisse en raison de l’épidémie du coronavirus. Elle était accompagnée lundi de ses collègues Alain Berset (ministre de la Santé), Karin Keller-Sutter (Justice et police) et Viola Amherd (Défense) pour détailler les mesures renforcées prises en vertu de la loi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion