Livres

Trouver un toit à sa douleur

Bernard Utz signe Toit, un premier roman qui prend la forme d’un bref journal et raconte la reconstruction après le deuil.
Trouver un toit à sa douleur
Premier roman

Faire son deuil comme on construirait une cabane. Dans une clairière intime, un peu à l’écart, aplanir le sol, puis monter des murs, un foyer, un toit. Enfin planter un potager, des fleurs, jusqu’à habiter, malgré la solitude et l’hiver qui vient, ce rêve ancien d’une vie à deux. D’origine fribourgeoise, Bernard Utz signe un premier roman qui prend la forme d’un bref journal. Son narrateur Joseph, endeuillé par la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion