Genève

Le bilan contrasté de Sami Kanaan

Candidat à sa réélection, le magistrat termine son deuxième mandat à la tête de la Culture et du Sport. Une législature marquée par des succès notoires et quelques échecs. Mais aussi passablement de lenteur.
Le bilan contrasté de Sami Kanaan 2
Sami Kanaan est le seul des conseillers administratifs sortants à se représenter pour un nouveau mandat, son troisième. KEYSTONE
Culture

En janvier, parmi les gares flambant neuves du Léman Express, Sami Kanaan n’a pas choisi au hasard: si c’est devant la station des Eaux-Vives qu’il a convoqué la presse pour un bilan de législature, c’était pour profiter de la belle vue. En l’occurrence sur la Nouvelle Comédie, où déménageront en mai les employés de l’institution; et pas loin de laquelle se construira d’ici à 2030 un centre sportif ambitieux. Un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion