Vaud

Où sont les protections hygiéniques?

Un postulat socialiste vise à rendre serviettes et tampons plus accessibles.
Où sont les protections hygiéniques?
L’association Rowenna, ici lors d’une action le 14 juin à Lausanne, milite contre la précarité menstruelle et la taxe rose. Elle dépose des boîtes remplies de protections hygiéniques dans certains lieux. DR
Menstruations

«Un enseignant a vu quitter de son cours une jeune fille, démunie, avec une tâche de sang. Cela nous a persuadé du problème», déclare Muriel Thalmann, députée socialiste au Grand Conseil. Avec Carine Carvalho et Sarah Neumann, elles ont déposé un postulat «Pour des protections hygiéniques en libre accès dans nos écoles et au sein de l’administration cantonale», renvoyé hier en commission. Les dépositaires déplorent que ce ne soit pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion