Arts plastiques

Vienne, peau d’âme

En prenant la représentation de la peau comme fil conducteur, le Musée ­des beaux-arts de Lausanne met en lumière Klimt, Schiele et Kokoschka.
Vienne, peau d'âme
Gustave Klimt, "Paysage de jardin avec colline" (1916). KUNSTHAUS ZUG, STIFTUNG KAMM. PHOTO: ALFRED FROMMENWILER
Exposition

Ils ont contribué à faire basculer l’art vers le modernisme. Les artistes de la Sécession viennoise, emmenés par Gustav Klimt (1862-1918), Oskar Kokoschka (1886-1980) et Egon Schiele (1890-1918), sont à l’honneur de la première exposition temporaire du nouveau Musée cantonal des beaux-arts (MCBA) de Lausanne. Sous la bannière «A fleur de peau. Vienne 1900, de Klimt à Schiele et Kokoscka», les commissaires de cet accrochage – Catherine Lepdor et Camille

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion