International

Le Royaume-Uni est mis en garde

L’Union européenne ajoute les îles Caïmans, territoire britannique, sur sa liste noire des paradis fiscaux.
Le Royaume-Uni est mis en garde 1
Certains établissent un lien entre la désignation des îles Caïmans à la vindicte publique et le Brexit. KEYSTONE
Fiscalité

C’est, selon d’aucuns, un tir de semonce visant Londres. Moins de trois semaines après le Brexit, l’Union européenne a ajouté les îles Caïmans, un territoire britannique d’outre-mer, sur sa liste noire des paradis fiscaux, susceptibles d’être frappés de sanctions. Les ministres des Finances des Vingt-Sept ont mis hier à jour cette liste, établie en 2017 en vue d’inciter les Etats ou territoires non membres de l’UE à appliquer des normes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion