International

Business colonial épinglé

La publication par le Conseil des droits humains de l’ONU du nom de 112 entreprises actives dans les colonies israéliennes souffle sur les braises du boycott.
Business colonial épinglé
Le Conseil des droits humains de l’ONU rappelle que collaborer à l’existence et au développement des colonies est illégal et constitue un crime grave. keystone
Palestine

Après la présentation fin janvier du «plan de paix» de Donald Trump, qui permettrait de facto à Israël de coloniser Jérusalem-Est et une bonne partie de la Cisjordanie, les Nations Unies ont donné un message contraire la semaine dernière. En publiant la liste de 112 entreprises impliquées dans les colonies israéliennes de Palestine, le Conseil des droits humains de l’ONU rappelle que collaborer à l’existence et au développement des colonies

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion