Genève

20 millions pour le vélo en Ville

Le Conseil municipal a voté 8 millions pour résoudre les points noirs qui rendent l’usage du vélo si dangereux. Et 12 millions permettront d’élargir et sécuriser le réseau de pistes cyclables.
20 millions pour le vélo en Ville
Pour le PDC, l’équation est simple: davantage de cyclistes en sécurité sur leur voie, ce sont des piétons qu’ils laissent tranquilles sur les trottoirs, mais aussi moins de voitures et donc des routes dégagées pour ceux qui ne peuvent s’en passer. KEYSTONE
Mobilité

Une large majorité du Conseil municipal a voté mercredi deux crédits totalisant 20 millions de francs pour sécuriser et encourager la pratique du vélo en Ville de Genève. Le premier texte débloque 2 millions par an sur quatre ans pour identifier et résoudre les «points noirs». «On connaît tous un cycliste qui s’est pris une roue dans un rail de tram», énonce le démocrate-chrétien Jean-Luc von Arx, dont le parti

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion